Bande dessinée

Banjo • Le cimetière de Sad Hill

La BD à lire et à écouter !

Banjo • Le cimetière de Sad Hill

Conflit le plus meurtrier de toute l’histoire américaine, la guerre de sécession s’achève en 1864 par la victoire des forces sudistes et l’instauration d’un nouvel État : la Confédération d’Amérique. Raciste, ségrégationniste, mais prospère sur le plan économique, le régime se consolide durablement, engendrant au fil du temps une société violente où règnent corruption, terreur, injustice.

Chasseur de primes itinérant, Banjo voyage en solitaire à travers ce pays tourmenté qu’il déteste. C’est un homme secret qui ne parle jamais pour ne rien dire, et que personne ne connaît vraiment. Il doit son surnom à un instrument fétiche dont il joue presque aussi souvent que de son revolver. Avec le même talent… Et une prédilection assez particulière pour les pièces de Jean-Sébastien Bach.
 

Épisode I • Le cimetière de Sad Hill
Comme d’autres dans la région, le cimetière de Sad Hill vient d’être ravagé par des pilleurs de tombes. Macabre découverte parmi les sépultures saccagées : le corps en partie calciné de la jeune Nancy, demoiselle de bonne famille, et nièce du richissime Ronald Grump, principal exploitant minier d’Arizona. Une bonne famille qui paierait cher pour retrouver les assassins et les punir comme ils le méritent.

”Quand on tire, on raconte pas sa vie.” Tuco

Acheter

Grâce aux QR-codes présents dans les albums
Écoutez Banjo jouer de la musique !